Maripier Morin s’est récemment entretenue avec le magazine «La Semaine». Dans cette entrevue, elle a élaboré en rapport à sa carrière.

Il semble que la jeune femme soit en France depuis maintenant quelques semaines. Elle a mentionné au magazine qu’elle aimerait poursuivre sa carrière dans ce pays, plus précisément en tant qu’actrice.

Elle a d’ailleurs mentionné durant cette entrevue: « Je viens ici pour faire des rencontres, pour parler aux gens, pour essayer de faire avancer les choses. Jusqu’à maintenant, je n’avais eu qu’une seule rencontre avec un directeur de casting, même si j’avais semé plein de graines de mon côté.»

Maripier semble toutefois plus optimiste pour la suite des choses: «Finalement, j’ai rencontré quelqu’un de chez Gaumont, je suis allée m’assoir avec un réalisateur. Il faut que je m’arme de patience, mais au moins les sons de cloche sont assez positifs. »

Elle a ensuite élaboré sur son choix de tenter d’amener sa carrière en tant qu’actrice encore plus loin: «J’ai eu la piqure pour le jeu avec La chute de l’empire américain, du réalisateur Denys Arcand. Et ça s’est confirmé avec La faille. »

La jeune femme a également mentionné que 2019 n’avait pas été de tout repos et s’est notamment confié en rapport à sa rupture avec le joueur de hockey Brandon Prust: «Quand mes proches ont appris la nouvelle, tout le monde a été là pour moi, en tout temps. Mes trois meilleures chums de filles étaient avec moi à la Soirée Artis; c’était un moment d’euphorie, on était bien habillées, on était belles et on s’aimait. Le lendemain, j’étais couchée en boule et je pleurais, et elles étaient là aussi. »

Bref, nous souhaitons beaucoup de bonheur et de succès pour Maripier Morin en 2020!

Sources: La Semaine et Showbizz.net

Découvrez les plus beaux looks de Maripier Morin dans la dernière année