coeur de pirate

 

Coeur de Pirate a récemment reçu une critique très déplacée en rapport avec son nouvel album. La journaliste française Pascale Tournier a partagé un commentaire très méchant sur Twitter.

La journaliste a laissé sous-entendre que Béatrice avait profité du mouvement de dénonciation d’agression sexuelle pour parler de ses propres démons dans ses chansons.

Une des chansons se retrouvant sur l’album de la chanteuse parle d’un viol conjugal très troublant. La journaliste affirme que Coeur de pirate aurait saisi le mouvement Me Too comme une opportunité pour vendre des albums.

Voici le message en question.

Ce genre de commentaire ne devrait se retrouver sur internet en aucun cas. Cette journaliste a réellement dépassé les bornes.

Évidemment, la chanteuse l’a publiquement dénoncé et lui a lancé une réponse très directe.

Hey une bonne opportunité? Et on se demande ENCORE pourquoi les femmes ont peur de dénoncer ou de s’exprimer sur leur agression sexuelle. For shame.

Honnêtement je suis hors de moi. Une bonne opportunité? Please. Comme si j’avais vu le fait de parler d’une expérience qui m’a détruite comme une façon de faire parler de moi. Comme si j’avais voulu revivre cette chose incessamment en interview comme ailleurs pour le plaisir. Non mais allons. On se demande encore pourquoi aujourd’hui les femmes ont peur de dénoncer. »

L’album En cas de tempête, ce jardin sera fermé, serait probablement le dernier album de la chanteuse. Elle affirme avoir mis beaucoup d’énergie dans cet opus et avoir abordé des sujets qu’elle n’était pas capable d’assumer publiquement.

Coeur de Pirate confirme enfin cette grosse rumeur

Photo: Coeur de Pirate

 

Article précédentKim Lévesque-Lizotte et Éric Bruneau sont officiellement parents
Article suivantMarie-Mai partage une photo d’elle complètement métamorphosée